Pour modifier la taille de la police:

Zoom

  • Increase
  • Decrease
  • Normal

Current Zoom: 100%

Nouveautés

Des rapports récents soulignent les nombreux effets négatifs qu'une absence de congés de maladie payés entraîne pour des travailleurs. Des maladies se répandent parce que des travailleurs sont financièrement incapables de prendre congé ; et des services d'urgence d'hôpitaux reçoivent des personnes qui sont dans l'impossibilité de consulter leur médecin au cours des heures ouvrables de son cabinet.

Ce mois-ci, On the Radar traite des congés d'urgence personnelle qui sont prévus pour les personnes auxquelles s'appliquent les dispositions de la Loi sur les normes d'emploi de l'Ontario. On the Radar déplore que ces dispositions manquent de satisfaire aux besoins de nombreux travailleurs. (seulement en anglais)

La séparation ou le divorce change beaucoup de choses. Au nombre de celles-ci : la nature des crédits d'impôts ou des avantages fiscaux auxquels une personne peut avoir droit. Lorsqu'une déclaration de revenus est déposée, certains avantages reçoivent application même si le contribuable a peu de revenus ou n'en a pas du tout.

Ce mois-ci, On the Radar traite de réalités dont la personne nouvellement séparée ou divorcée devrait tenir compte au moment où elle remplit sa déclaration de revenus. (seulement en anglais)

Pour les personnes ayant une invalidité ou un handicap, les deux principaux programmes publics offrant des prestations de soutien du revenu sont le Régime de pensions du Canada (RPC) et le Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH).

Ce mois-ci, On the Radar traite des différences clés entre ces programmes, et de ce qui fait que certaines personnes peuvent être en mesure d'obtenir des prestations d’un de ces programmes ou des deux à la fois. (seulement en anglais)

Selon des rapports récents, la classification de travailleurs comme des « entrepreneurs indépendants » plutôt que comme des employés est devenue courante dans de nombreux secteurs du monde du travail. À cause de cette pratique, un grand nombre de travailleurs ne détiennent qu'une sécurité d'emploi restreinte, ne jouissent d'aucuns avantages sociaux et se voient imposer des conditions d'emploi ne satisfaisant pas aux normes minimales.

Ce mois-ci, On the Radar décrit la situation des travailleurs qui ont été classés, à tort, entrepreneurs indépendants. (seulement en anglais)

Les températures baissent et, ce mois-ci, On the Radar offre de l'information pour aider les locataires à demeurer au chaud. (seulement en anglais)

Pour certaines personnes, se séparer ou divorcer peut constituer une des expériences les plus stressantes de la vie. Et plus de la moitié des personnes qui ont affaire aux tribunaux de la famille de l'Ontario se représentent elles-mêmes, souvent parce qu'elles ne peuvent se payer les services d'un avocat.

Pour aider à surmonter ce problème, certains avocats offrent maintenant des services « dégroupés » ou « à portée limitée » à l'intention des gens qui ne peuvent retenir leurs services pour l'ensemble de leur cause.

Ce mois-ci, On the Radar explique les modalités de ce type de mandats. (seulement en anglais)

Le conseil d'administration de CLEO est heureux d'annoncer que la directrice générale de CLEO, Julie Mathews, s'est vu attribuer le prix Guthrie pour l'année 2015. Décerné par la Fondation du droit de l'Ontario, le prix Guthrie reconnaît la contribution de particuliers et d'organismes à l'accès à la justice et à l'excellence dans l'exercice du droit.

Julie est directrice générale de CLEO depuis 15 ans. Lorsqu'il a annoncé l'attribution du prix Guthrie, le président de la Fondation du droit, Me Paul Schabas, a déclaré ce qui suit : « Julie incarne les valeurs mêmes que veut servir le prix Guthrie. Personnellement, elle a certainement exercé une influence importante et de grande envergure sur l'accès à la justice; de plus, en assurant la direction d'une équipe très solide, elle a contribué à diffuser une information juridique de haute qualité partout en Ontario. »

Nous félicitons Julie et l'équipe de CLEO pour l'obtention du prix Guthrie, qui souligne leur travail acharné et leur engagement indéfectible.

Le temps est presque venu d'élire le prochain gouvernement fédéral. Mais des personnes qui sont jeunes, qui sont sans abri, qui ont été expulsées de leur logement ou qui n'ont pas d'adresse permanente pourraient ne pas figurer sur la liste des électeurs et électrices.

Ce mois-ci, On the Radar examine ce que ces personnes peuvent faire si elles veulent voter.

Cet été a été marqué d'une bonne nouvelle pour les réfugiés issus de pays figurant sur la liste gouvernementale des pays d'origine désignés (POD).

Par suite d'une décision de la Cour fédérale, les demandeurs d'asile de POD dont la demande est rejetée par la Section de la protection des réfugiés peuvent maintenant en appeler devant la Section d'appel des réfugiés de la Commission de l'immigration et du statut de réfugié.

Ce mois-ci, On the Radar explique pourquoi cette décision est une décision importante.

Pour de nombreuses personnes dont le revenu est faible, il est difficile d'avoir accès à des instruments de crédit courants comme les prêts bancaires et les cartes de crédit. Par conséquent, lorsque des personnes dont le revenu est faible sont incapables de payer leur loyer ou font face à une dépense imprévue, elles sont souvent forcées d'obtenir un prêt à court terme auprès d'un prêteur sur salaire.

Pages