Change font size:

Zoom

  • Increase
  • Decrease
  • Normal

Current Zoom: 100%

Avez-vous été congédié(e) ou mis(e) à pied?

Language
Step 1: Choose language Step 2: Choose from available formats and options
Available formats and options

Qu'arrive-t-il si mon employeur me force à quitter mon emploi?

Être forcé(e) à quitter son emploi peut signifier être congédié(e). C'est ce que la loi appelle un « congédiement implicite ».

Il y a congédiement implicite si votre employeur fait quelque chose :

  • qui modifie profondément votre situation d'emploi
  • que vous ne pouviez pas prévoir
  • qui est contre votre gré

Si cela se produit, c'est comme si votre employeur vous congédiait. Donc, si vous quittez votre emploi, vous aurez les mêmes droits que si vous étiez congédié(e), ce qui comprend, entre autres, le droit à l'indemnité de licenciement.

Voici quelques exemples de mesures ou d'agissements qui pourraient être suffisamment graves pour équivaloir à un congédiement :

  • Votre employeur réduit considérablement votre salaire ou refuse de vous payer ce qu'il vous doit.
  • Votre employeur vous retire des responsabilités fondamentales et reclasse votre poste à un niveau inférieur. Par exemple, vous n'êtes plus superviseur(e) et vous effectuez le travail des personnes que vous aviez l'habitude de superviser.
  • Votre employeur vous inflige des mauvais traitements, vous harcèle, ou exerce de la discrimination à votre endroit d'une façon qui contrevient aux droits de la personne.

Les règles de droit qui déterminent ce qui constitue ou ce qui ne constitue pas un congédiement implicite sont complexes. Ce qui constitue ou non un congédiement implicite dépend grandement des particularités de votre situation. Vous avez avantage à obtenir des conseils juridiques immédiatement.