Pour modifier la taille de la police:

Zoom

  • Increase
  • Decrease
  • Normal

Current Zoom: 100%

Maltraiter une personne âgée : Le crime caché

Language
Étape 1 : Sélectionner une langue Étape 2 : Sélectionner un mode de présentation
Support, format, type de publication

Que pouvez-vous faire si vous soupçonnez que quelqu'un est victime de mauvais traitements?

Si vous parlez à une personne âgée qui, à votre avis, est victime de violence, il est important de lui apporter votre soutien et de respecter ses droits.

Les personnes maltraitées peuvent être gênées, effrayées ou très discrètes sur ce qui leur arrive. Elles pourraient ne pas être disposé à partager tous les détails tout de suite, voire pas du tout. Mais vous pouvez toujours les aider et les soutenir.

Lorsque vous parlez à une personne âgée qui, à votre avis, fait l'objet de violence :

  • posez des questions sur la situation
  • aidez-la à trouver des ressources qui peuvent la soutenir
  • assurez-vous qu'elle a un moyen de vous contacter si elle souhaite parler de sa situation plus tard
  • respectez son opinion et sa décision concernant l'abus
  • respectez son droit de ne pas partager plus d'informations personnelles que nécessaire avec d'autres personnes
  • obtenez son consentement autant que possible avant de signaler les mauvais traitements qu'elle subie

Il n'est peut-être pas toujours possible d'obtenir le consentement de la personne âgée maltraitée. Par exemple, la personne peut ne pas être mentalement capable ou l'agresseur peut garder la personne isolée. Dans ces cas-là, les gens peuvent toujours signaler les mauvais traitements envers les personnes âgées s'ils le font pour protéger les droits et les intérêts de la victime.

Par exemple, même sans le consentement de la personne :

  • les crimes graves peuvent être signalés à la police,
  • si la personne est susceptible d'être gravement blessée, cela peut être signalé au Bureau du Tuteur et curateur public, et
  • les mauvais traitements doivent être signalés si la victime vit dans un foyer de soins de longue durée ou une maison de retraite. Pour en savoir plus à ce sujet, reportez-vous à la section « Comment faire le signalement ».

Lorsque vous parlez à une personne âgée, veillez à ne pas présumer de ce qu'elle peut ou ne peut pas faire en raison de son âge. Essayez de travailler avec elle pour trouver un moyen qui lui convient de faire face aux mauvais traitements.