Pour modifier la taille de la police:

Zoom

  • Increase
  • Decrease
  • Normal

Current Zoom: 100%

Maltraiter une personne âgée : Le crime caché

Language
Étape 1 : Sélectionner une langue Étape 2 : Sélectionner un mode de présentation
Support, format, type de publication

À quelles ressources les aînés victimes de mauvais traitements ont-ils accès dans leur communauté?

Les organismes d'aide ou les services accessibles varient d'une communauté à l'autre. En voici certains:

  • la police,
  • les Programmes d'aide aux victimes et aux témoins,
  • les refuges et les maisons de transition pour femmes,
  • les lits d'urgence dans les foyers de soins de longue durée,
  • les réseaux locaux d'integration des services de santé,
  • les infrmières et infrmiers du service de santé publique,
  • les infrmières-visiteuses et infrmiers-visiteurs,
  • les médecins de famille,
  • les équipes externes des unités de gériatrie des hôpitaux,
  • les services d'aides à domicile,
  • les services de relève,
  • à Service Canada, les programmes d'aide au revenu,
  • les bureaux du Programme Ontario au travail (services sociaux) et du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées,
  • les centres d'information communautaires,
  • les services de counselling,
  • les centres pour personnes âgées,
  • le Bureau du Tuteur et curateur public,
  • les cliniques juridiques communautaires,
  • les avocats,
  • l'organisme Advocacy Centre for the Elderly (ACE).

Il se peut que d'autres services soient offerts dans votre communauté.