Pour modifier la taille de la police:

Zoom

  • Increase
  • Decrease
  • Normal

Current Zoom: 100%

Assurance-emploi

Language
Étape 1 : Sélectionner une langue Étape 2 : Sélectionner un mode de présentation
Support, format, type de publication

Qu'arrive-t-il si j'accepte un emploi et que, par la suite, je le perds ou je démissionne ?

Si vous recevez des prestations d'AE, que vous acceptez un emploi et que, par la suite, vous démissionnez sans « justification », vous perdez vos prestations, même si l'emploi n'est qu'à temps partiel. En employant le mot « justification », on veut dire que, raisonnablement, vous n'aviez pas d'autre choix que de démissionner. Si vous désirez plus de renseignements sur la question de la justification, consultez Qu'arrive-t-il si j'avais une justification lorsque j'ai démissionné ?

En conséquence, vous pourriez commettre une erreur en acceptant un emploi qui ne vous convient pas ou qui dépasse vos capacités. Mais si vous refusez un travail que les agents de l'AE jugent convenable, vous serez exclu(e) du bénéfice des prestations entre 7 et 12 semaines. Ainsi, il peut être difficile de savoir quelle décision vous devez prendre. Vous avez intérêt à obtenir de l'aide et des conseils avant de prendre une telle décision. Pour savoir à quelles personnes ou à quels organismes vous adresser pour obtenir une assistance, voir À qui m'adresser pour obtenir de l'assistance et des renseignements ?

Vos prestations vous seront également retirées si vous prenez un emploi alors que vous recevez des prestations et que, par la suite, vous êtes congédié(e) pour inconduite. Cela dit, si votre employeur vous a congédié(e) parce que l'emploi ne vous convenait pas ou que vous n'étiez pas capable d'accomplir les tâches reliées à l'emploi, votre congédiement ne devrait pas avoir de répercussion sur le paiement de vos prestations. Pour obtenir plus de renseignements sur l'inconduite, voir Puis-je obtenir des prestations d’AE si j’ai été congédié(e) ?

Si vos prestations cessent de vous être versées ou que vous êtes exclu(e) du bénéfice des prestations pour l'un ou l'autre des motifs qui précèdent, vous avez le droit de demander que des représentants de l'AE pratiquent une révision — une telle procédure est aussi appelée « nouvel examen » ou « réexamen » — de la décision. Une telle demande doit être présentée par écrit dans les 30 jours. Pour obtenir plus d'information sur cette question, voir Comment demander une révision ?

Les prestations de réemploi

Également connues comme les prestations des « anciens prestataires réadmissibles », les prestations de réemploi sont une forme d'aide apportée aux personnes qui veulent redevenir membres de la population active. Ces prestations peuvent être versées aux personnes suivantes :

  • les personnes qui reçoivent des prestations d'AE
  • les personnes qui ont reçu des prestations d'AE au cours des 3 dernières années
  • les personnes qui ont reçu des prestations de maternité ou des prestations parentales au cours des 5 dernières années et qui, depuis, ont cessé de travailler afin de prendre soin de leur enfant

Ces prestations ne vous sont pas versées automatiquement. Il faut que vous élaboriez un « plan d'action » qui explique la manière dont vous prévoyez trouver de l'emploi. Ce plan doit être approuvé par le Centre Service Canada. Quant au montant que vous recevrez, il faudra le négocier. Les prestations versées pourraient comprendre une allocation et couvrir des frais de scolarité et de déplacement.