Pour modifier la taille de la police:

Zoom

  • Increase
  • Decrease
  • Normal

Current Zoom: 100%

Aide à l'enfance : information à l'intention des parents (Fiche de renseignements)

Language
Étape 1 : Sélectionner une langue Étape 2 : Sélectionner un mode de présentation
Support, format, type de publication

Que dois-je faire si un intervenant d'une SAE communique avec moi?

Essayez de rester calme lorsque vous vous adressez à un intervenant de la SAE. Vous devriez tenter de consulter un avocat avant de dire plus que le strict minimum. Si vous n'avez pas les moyens de vous payer un avocat, il se peut qu'Aide juridique Ontario soit en mesure de vous en payer un.

Dans la plupart des cas, les intervenants d'une SAE doivent obtenir votre autorisation avant d'entrer chez vous. Habituellement, il est préférable de les laisser entrer, afin d'éviter que la situation se détériore. Au besoin, les intervenants d'une SAE peuvent entrer par la force afin de protéger un enfant et peuvent demander à la police de les accompagner pour les aider.

Si vous avez la moindre difficulté à comprendre le français ou l'anglais ou à vous exprimer dans l'une de ces langues, dites-le à l'intervenant de la SAE. Demandez les services d'un interprète. Si la SAE ne trouve pas d'interprète, vous devriez vous efforcer d'en trouver un vous-même.

L'intervenant de la SAE s'adresse habituellement séparément aux enfants et aux parents. Il doit prendre des notes sur tout ce que vos enfants ou vous-même lui dites. Ces renseignements peuvent être utilisés contre vous plus tard devant le tribunal.

Certains comportements qui font du tort aux enfants constituent des crimes. Si vous pensez que la SAE ou la police vous soupçonne d'avoir commis un crime, dites à ses représentants que vous aimeriez consulter un avocat avant de répondre à d'autres questions. Consultez un avocat sans tarder.