Pour modifier la taille de la police:

Zoom

  • Increase
  • Decrease
  • Normal

Current Zoom: 100%

Escroqueries par téléphone ou par internet

Language
Étape 1 : Sélectionner une langue Étape 2 : Sélectionner un mode de présentation
Support, format, type de publication

Quelles seraient certaines formes courantes d'escroqueries par téléphone et par internet?

Hameçonnage

Une personne pourrait prétendre qu'elle représente le gouvernement, votre banque, votre employeur ou un de vos créanciers ou, même, qu'elle est un vieil ami ou une vielle amie. Au moyen d'appels téléphoniques, de courriels ou de sites web trompeurs, les escrocs essaient de vous amener à communiquer vos renseignements personnels. Ces subterfuges sont parfois appelés « hameçonnage ».

Les escrocs se servent ensuite de vos renseignements pour demander des cartes de crédit, des prêts bancaires ou d'autres allocations de crédit. Ils peuvent retirer de l'argent de vos comptes de banque et magasiner avec vos cartes de crédit. De telles pratiques sont parfois appelées « vol d'identité ».

Si vous recevez des appels téléphoniques d'agences de recouvrement ou de créanciers et que ces appels concernent des comptes que vous ne détenez pas ou des achats que vous n'avez pas effectués, vous pourriez être victime d'un vol d'identité. Autre indice : vos états de comptes bancaires ou d'autres rapports financiers pourraient indiquer des retraits, des opérations ou des transferts que vous n'avez pas effectués.

Si vous découvrez que quelqu'un a utilisé votre identité, vous devriez prendre les mesures suivantes dès que possible.

  • Rapportez le vol d'identité à la police.
  • Communiquez avec les institutions financières, les émetteurs de cartes de crédit ou les sociétés qui sont concernés.
  • Rapportez le vol d'identité au Centre antifraude du Canada (CAFC).
  • Annulez toute pièce d'identité manquante.
  • Communiquez avec les agences d'évaluation du crédit : Equifax et TransUnion.

Les coordonnées de ces organismes sont présentées à la page Que faire si je suis victime d'une escroquerie? Vous pouvez également lire la ressource Vol d'identité de CLEO. Pour savoir comment en commander une copie ou la consulter en ligne, allez à la couverture arrière de la présente brochure.

Escroqueries par télémarketing

Certains escrocs se présentent comme des télévendeurs et prétendent vous offrir des produits ou des services à des conditions avantageuses. Ils vous demandent des renseignements sur votre compte de banque ou sur votre carte de crédit pour se faire payer.

Ils peuvent ensuite utiliser vos renseignements pour retirer tout l'argent de votre compte de banque et débiter votre carte de crédit jusqu'à sa limite. Ils pourraient vous envoyer un article de piètre qualité qui ne correspond pas à la description qu'ils ont fournie, ou ils pourraient ne rien vous envoyer du tout.

Pour de l'information sur les droits des personnes magasinant par téléphone, par la poste ou par internet, consultez la ressource Magasinage en ligne, par téléphone ou par la poste de CLEO. Pour savoir comment en commander une copie ou la consulter en ligne, allez à la couverture arrière de la présente brochure.

Pour échapper à la plupart des appels de télémarketing à l'avenir, inscrivez-vous à la Liste nationale de numéros de télécommunication exclus. Pour vous inscrire, visitez www.Innte-dncl.gc.ca ou composez 1-866-580-3625.

Escroqueries faisant miroiter des prix ou des loteries

Dans ce genre d'escroquerie, vous recevez un appel téléphonique ou un courriel annonçant que vous avez gagné un prix — par exemple : de l'argent, une automobile ou un séjour dans un lieu de villégiature. L'escroc vous informera que, pour prendre possession de votre prix, vous devez acquitter certains frais — qu'il dira peu élevés. L'escroc pourrait, à cette fin, vous demander de l'information concernant votre carte de crédit. Vous ne recevrez pas le prix qu'on vous avait promis, mais l'escroc pourra désormais débiter des montants de votre carte de crédit. Si vous lui envoyez de l'argent, vous ne récupérerez pas cet argent.

Escroquerie « ARC »

Ce type d'escroquerie est très répandu, surtout pendant la période des impôts. Voici un exemple : une personne vous téléphone ou vous envoie un courriel en se faisant passer pour un représentant de l'Agence du revenu du Canada (ARC) ; elle prétend que vous devez de l'impôt ou que vous avez des ennuis avec le service de l'impôt sur le revenu et dit que vous devez envoyer un paiement ou communiquer des renseignements concernant votre carte de crédit ou votre compte bancaire. Elle peut aussi vous orienter vers un faux site web qui ressemble en tous points au vrai site web de l'ARC.

Le mieux est de raccrocher ou de supprimer le courriel. La vraie ARC ne vous téléphonera jamais et ne vous enverra jamais de courriels ni de messages textes pour vous demander des renseignements. Si vous vous posez des questions sur votre compte d'impôt, vous pouvez téléphoner à l'ARC en composant 1-800-959-8281. Vous pouvez également vous rendre à www.canada.ca/fr/agence-revenu.html pour créer un compte d'impôt en ligne.

Numéros 1-900

Des numéros de téléphone 1-900 sont souvent utilisés pour des services comme des lignes téléphoniques de rencontres, des bulletins météo, des concours et des horoscopes. Les numéros 1-900 peuvent donner l'impression d'être des numéros sans frais ; mais, en réalité, de tels appels sont facturés à des taux très élevés. Il existe d'autres numéros du même genre, notamment les 1-976 et 1-809.

Les véritables numéros sans frais, ceux par lesquels vous pouvez effectuer des appels gratuitement, utilisent les codes régionaux 1-800, 1-888 et 1-887. Certaines sociétés offrent un service de blocage des appels 1-900. De tels appels ne peuvent alors plus être effectués.

Escroquerie du besoin urgent ou escroquerie « grand-parent »

Dans une escroquerie de ce genre, l'auteur d'un appel ou d'un courriel prétend être un ami intime ou un membre de la parenté éprouvant des difficultés. Il peut vous demander de faire parvenir de l'argent pour régler un problème d'accident, de blessure ou d'arrestation, ou parce qu'il a été victime d'un vol. Comme les autres escroqueries, celle-ci ne constitue vraisemblablement qu'un moyen, pour l'escroc, d'obtenir l'accès à votre compte de banque. Ces méthodes ciblent souvent des personnes âgées, mais n'importe qui — peu importe son âge — peut en être victime.

Escroqueries du chèque comportant un trop-payé

Cette escroquerie est habituellement perpétrée lorsque vous vendez quelque chose en ligne ou par la voie des journaux. L'acheteur vous fait parvenir un chèque pour payer l'article en question ; mais le montant prévu au chèque est supérieur au montant que vous avez demandé. Après vous avoir dit qu'il a commis une erreur, l'escroc vous demandera de déposer le chèque dans votre compte et de lui envoyer le montant payé en trop. Plus tard, la banque vous dira que le chèque est un faux chèque. De façon générale, la victime d'un tel stratagème est incapable de récupérer l'argent ou les articles qu'elle a fait parvenir à l'escroc.

Fraude du paiement de frais préalable

Lorsqu'une telle escroquerie est tentée, vous recevez un courriel ou une lettre d'une personne qui vous demande de l'aide pour transférer une grosse somme d'argent. La personne vous offre de partager l'argent avec vous si, aux fins de faciliter le transfert, vous acceptez de lui communiquer l'information relative à votre compte de banque. Dans certains cas, on vous dit que vous devez payer certains frais ou certaines taxes avant d'être en mesure de recevoir votre part. Mais vous ne recevrez jamais d'argent de ces personnes.

Et une fois que les escrocs détiennent l'information relative à votre compte de banque, ils peuvent en retirer tout l'argent qui s'y trouve.

Il existe d'autres versions de la fraude du paiement de frais préalable. Parmi celles-ci : une société vous promet un prêt ou une carte de crédit même si vous n'avez pas d'emploi ou que votre dossier de crédit est défavorable. Ses représentants vous disent que vous devez acquitter certains frais avant de pouvoir obtenir la carte ou l'argent proposé. Mais une fois que vous avez payé le montant en question, vous n'obtenez jamais le prêt, et les escrocs disparaissent avec votre argent.