Pour modifier la taille de la police:

Zoom

  • Increase
  • Decrease
  • Normal

Current Zoom: 100%

Maltraiter une personne âgée : Le crime caché

Language
Étape 1 : Sélectionner une langue Étape 2 : Sélectionner un mode de présentation
Support, format, type de publication

Pourquoi les mauvais traitements à des aînés sont-ils rarement signalés?

Certaines victimes omettent de dénoncer de tels abus pour l'un ou l'autre des motifs suivants :

  • elles ont peur que l'abuseur se venge,
  • elles dépendent complètement de l'abuseur pour ce qui est de la nourriture, du logement, de l'habillement et des soins de santé,
  • elles craignent d'être placées en établissement,
  • elles ont honte d'avouer qu'un membre de leur famille les agresse ou vole leur argent,
  • elles croient que la police ou les organismes sociaux ne peuvent pas vraiment les aider.

Dans certains cas, des membres de la famille, des amis ou des fournisseurs de soins de santé ou de services sociaux soupçonnent des mauvais traitements à une personne âgée mais omettent de signaler leurs craintes. Voici certaines raisons de tels silences:

  • ils ignorent à qui ils doivent s'adresser,
  • ils ignorent quelles mesures peuvent être prises,
  • ils ne veulent pas se mêler de la situation,
  • la personne âgée leur a demandé de ne pas dénoncer l'abuseur.

Les fournisseurs de services ont parfois d'autres raisons de ne pas dénoncer les mauvais traitements aux aînés:

  • considérant qu'ils entretiennent des rapports confdentiels avec leur client et qu'ils ne peuvent rien communiquer de ce qui se passe chez lui, ils ne veulent pas faire intervenir la police ni divulguer de renseignements,
  • ils ignorent que l'agression, le vol ou la négligence grave commis dans une famille ou dans un foyer de soins de longue durée constituent des infractions criminelles,
  • ils craignent l'abuseur et ont peur de retourner dans la maison après la dénonciation des mauvais traitements,
  • ils croient que la police ne peut pas aider parce que la personne âgée est physiquement incapable de témoigner devant un tribunal,
  • ils croient qu'il n'y a rien à faire parce que la personne âgée risque de nier l'existence des mauvais traitements.