COVID-19: obtenez des renseignements sur le droit et les services juridiques sur JPP

Pour modifier la taille de la police:

Zoom

  • Increase
  • Decrease
  • Normal

Current Zoom: 100%

Vos droits au travail

Language
Étape 1 : Sélectionner une langue Étape 2 : Sélectionner un mode de présentation
Support, format, type de publication

Qu'arrive-t-il si j'ai besoin de m'absenter du travail pendant une plus longue période en raison de la maladie d'un membre de la famille ou d'une autre situation de crise?

Vous pourriez être capable de prendre un congé si vous remplissez les conditions d'admissibilité relatives à :

  • un congé familial pour les aidants naturels
  • un congé familial pour raison médicale
  • un congé en cas de maladie grave
  • un congé en cas de violence familiale ou sexuelle
  • un congé en cas de décès d'un enfant
  • un congé en cas de disparition d'un enfant dans des circonstances criminelles
  • un congé pour don d'organe
  • un congé pour réservistes

Si vous êtes régi(e) par la LNE, vous pourriez avoir le droit de prendre un des congés susmentionnés.

Dans le tableau qui suit, vous trouverez des renseignements de base concernant chacun de ces congés.

Type de congé Congé maximum Conditions d'admissibilité
Congé familial pour les aidants naturels : Offrir des soins ou du soutien à un membre de la famille qui est gravement malade 8 semaines pour chaque année civile Vous devez obtenir, d'un(e) médecin, infirmière, infirmier ou psychologue, un certificat médical indiquant que la personne visée est gravement malade.

Congé familial pour raison médicale : Offrir des soins ou du soutien à une personne qui est mourante et qui est, selon le cas :

  • un membre de la famille
  • une personne avec laquelle vous entretenez des liens aussi étroits que si elle était un membre de la famille
28 semaines pour chaque période de 52 semaines Vous devez obtenir, d'un(e) médecin, infirmière praticienne ou infirmier praticien, un certificat médical indiquant que le membre de la famille ou l'ami(e) proche est gravement malade et présente un risque important de décès dans la période de 26 semaines qui est visée.
Congé en cas de maladie grave : Offrir des soins ou du soutien à un membre de la famille gravement malade ou à un enfant âgé de moins de 18 ans — qui peut être un enfant par alliance, un enfant placé auprès de vous en famille d'acceuil ou un enfant dont vous êtes la tutrice ou le tuteur
  • Pour un enfant de moins de 18 ans : 37 semaines pour chaque période de 52 semaines
  • Pour un membre de la famille de 18 ans ou plus : 17 semaines pour chaque période de 52 semaines

Vous devez avoir travaillé au moins 6 mois d'affilée pour votre employeur actuel.

Vous devez obtenir, d'un(e) médecin, infirmière, infirmier ou psychologue, un certificat médical indiquant que le membre de la famille ou l'enfant est gravement malade et qu'il a besoin des soins ou du soutien d'un membre de la famille pour une période déterminée.

Congé en cas de violence familiale ou sexuelle : Pour des raisons précises liées à la violence, par exemple : obtenir des soins médicaux, des services de consultation professionnelle ou l'assistance d'un organisme offrant des services aux victimes, déménager ou traiter avec des intervenants du système judiciaire Jusqu'à 10 jours et jusqu'à 15 semaines dans une année civile

Vous devez avoir travaillé au moins 13 semaines d'affilée pour votre employeur actuel.

Votre employeur peut vous demander une preuve « raisonnable dans les circonstances » de votre besoin de prendre congé.

Congé en cas de décès d'un enfant ou de disparition d'un enfant dans des circonstances criminelles : Situation où votre enfant, votre enfant par alliance ou un enfant placé auprès de vous en famille d'accueil, qui est âgé de moins de 18 ans, a disparu ou est décédé Jusqu'à 104 semaines

Vous devez avoir travaillé au moins 6 mois d'affilée pour votre employeur actuel.

Votre employeur peut vous demander une « preuve raisonnable » de votre droit au congé — par exemple : un rapport de police sur la disparition de l'enfant.

Congé pour don d'organe : Subir une intervention chirurgicale en vue d'un don d'organe Jusqu'à 13 semaines — ce congé peut se prolonger jusqu'à 13 semaines de plus Vous devez avoir travaillé au moins 13 semaines pour votre employeur actuel.
Congé pour réservistes : Destiné aux membres de la force de réserve des Forces canadiennes qui sont déployés pour fournir une aide lors d'une situation d'urgence Le temps requis pour l'exécution de l'opération des Forces armées

Vous devez avoir travaillé au moins 6 mois d'affilée pour votre employeur actuel.

Vous devez remettre à votre employeur un préavis écrit des dates du début et de la fin du congé.